SPEEDGOAT 4 GTX : un chausson tout terrain !

 

Dans cet article vous retrouverez le test de la SPEEDGOAT 4 GTX par TRAIL SESSION MAGAZINE

Un joli coup de cœur en cette période compliquée. La marque HOKA ONE ONE possède un large catalogue de chaussures. Large car aussi bien pour faire chauffer le bitume que la cime des montagnes.



Pléthore de modèles adoptant différents designs et des coloris aussi divers que variés. La SPEEDGOAT 4 GXT s’inscrit comme une digne héritière de la lignée trail avec quelques jolies surprises au programme.

TRAIL SESSION MAGAZINE a eu le privilège de décortiquer ce chausson tout terrain sous toutes les coutures et va maintenant vous en faire le résumé.

SPEEDGOAT 4 GTX : un design sobre, un confort retravaillé

Comme d’habitude, une chaussure doit d’abord séduire par le design et le confort avant de me séduire techniquement. Ayant déjà testé récemment l’EVO SPEEDGOAT, je n’ai donc que très peu d’appréhension.

Quand j’ai reçu la SPEEDGOAT 4 GTX, la séduction a bien entendu été là, grâce à un coloris sobre et passe partout. Ajoutez à cela, une chaussure évidemment ô combien confortable (pas forcément ultra légère en tous les cas si je compare à l’EVO SPEEDGOAT qui était à 264gr).



Un avant-pied élargi qui offre un confort maximal dès les premières foulées. Sur ce point je trouve qu’il y a déjà un gap. Chacun son avis bien sûr, mais je préfère largement me sentir à l’aise sur l’avant du pied.

Surtout quand on sait que le pied a tendance à gonfler sur un ultra où on va crapahuter plusieurs heures.

Un mariage de technologies au service du coureur

Une accroche tout terrain

Du grip de la semelle extérieure à la respirabilité du mesh, la SPEEDGOAT 4 GTX est un véritable condensé de technologies à votre service.

Autant j’avais été déjà bluffé pendant mon test de l’EVO SPEEDGOAT, autant là j’ai été confirmé dans mon ressenti.

Tout d’abord au niveau du grip de la semelle extérieure avec le système VIBRAM Megagrip (intégrant des crampons de 5mm et insert en caoutchoucs).



On a là une chaussure qui joue son rôle au mieux. Malgré le confinement, grâce au temps capricieux qu’il a fait, j’ai pu tester le grip de la semelle sous toutes ses coutures. Une adhérence absolument sans faille et aucun problème de manque de stabilité.

Les crampons semblent bien solides après à voir sur le long terme mais surtout sur un profil très technique. Ma petite forêt à côté de chez moi n’étant évidemment pas d’un profil aussi technique qu’une montagne.

Un couple “respirabilité/imperméabilité” comme une évidence

Quand on porte une chaussure et qu’on se rapproche de l’été, on est évidemment très attentif sur le côté respirabilité tout en gardant un œil sur le côté imperméabilité.



Là-dessus, la SPEEDGOAT 4 GTX intègre un mesh plutôt très respirant et qui reste sur mon ressenti de l’EVO SPEEDGOAT.

Un mesh respirant et surtout avec une membrane GORE-TEX comme pour mieux se parer à toutes les éventualités niveau météo.

Lors de mon testing, j’ai d’ailleurs pu mettre à rude épreuve ce dernier critère que le côté purement respirabilité. Même si je n’aime pas dire d’une chaussure, qu’elle est totalement imperméable, je n’ai eu pour ma part aucune infiltration pendant mes sorties.

Comme présenté dans la 1ère partie, le gros coup de cœur (selon moi) dans ce nouveau modèle, réside dans son avant-pied avec un côté élargi des plus séduisants.



Il est à mettre en parallèle du côté très confortable de la nouvelle mousse intégrée sur la semelle intermédiaire.

Au menu des détails toujours intéressants à mentionner, le système de laçage qui fait dans le simple mais classique avec des œillets de laçage permettant d’avoir une meilleure tenue.



Et à l’arrière de quoi chausser facilement la chaussure (un détail peut-être, mais un plus).

Ma conclusion au sujet de la SPEEDGOAT 4 GTX

Avec la SPEEDGOAT 4 GTX, on retrouve plusieurs traits communs à ses prédécesseurs. Pas de réelle surprise autant sur le côté respirable que le côté confortable. La chaussure est au top autant sur le côté amorti que le côté accroche sur toutes les surfaces.

Le tout apportant un dynamisme très présent sur les côtés, MAIS aussi sur le plat (alors attention à ne pas faire trop de bitume). Attention évidemment à la cheville car la semelle est haute.

Un vrai coup de cœur pour le côté « avant-pied » avec un gros travail de la marque HOKA ONE ONE, permettant d’offrir un confort en plus sans sensation d’être serré.

En bref du confort, encore du confort pour notre plus grand plaisir ! Le prix toujours un peu élevé mais restant dans le standard de la marque donc pas de mauvaise surprise sur ce point.

Disponible sur le site i-Run.fr au prix de 160€

 

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Mai 2020

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Auteurs

  • Sébastien Rémond, 39ans, marié 2 enfants. Côté "On" Responsable d'agence pour une filiale du groupe AIRBUS et côté "Off" passionné de running depuis plus de 10ans. Une envie perpétuelle de (se) découvrir, de s'amuser et surtout vivre ses rêves et les dépasser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *