MIZUNO WAVE DAICHI 6
 
 
 

Wave Sky 4 de Mizuno  : le confort à l’état pur

Wave Sky 4 de Mizuno : le confort à l’état pur

 

Dans cet article, vous retrouverez le test complet de la chaussure WAVE SKY 4 de MIZUNO pour Trail Session Magazine.

Si certains de nos rédacteurs sont des habitués de la marque, il faut dire que pour Kevin, c’est en quelque sorte un retour aux sources. Ayant débuté la course à pied avec des MIZUNO, c’est avec un grand plaisir qu’il renoue avec la marque pour vous présenter la WAVE SKY 4.



wave sky 4

Mizuno Touch

La Mizuno Touch

Visuellement, la Wave Sky 4 affiche un style à la fois sobre et punchy. La semelle jaune/orangée vient parfaitement trancher avec le noir du mesh pour donner du peps à cette chaussure.

Les goûts et les couleurs étant propres à chacun, Mizuno a décliné son modèle en plusieurs teintes (noir, jaune ou bleu).

wave sky 4

Les coloris du modèle testé nous rappellent irrémédiablement ceux qu’on peut retrouver sur la Wave Rider 24. À croire que Mizuno a décidé de faire de cette « touch » la tendance de 2020.

Personnellement cela n’est pas pour me déplaire tant le visuel de la chaussure est réussi. De plus, le travail minutieux réalisé sur le mesh vient parfaire l’esthétisme de la Wave Sky 4 pour un rendu irréprochable.

La Wave Sky 4, un condensé de technologies

Dans la lignée du modèle précédent, la Wave Sky 4 est un condensé du savoir-faire de Mizuno.

La semelle intermédiaire a été retravaillée pour incorporer les dernières technologies de la marque et ainsi offrir aux coureurs un confort de course inégalé. On retrouve ainsi un combo intéressant associant les mousses : MIZUNO Enerzy, XPOP, U4iC et Mizuno Wave Foam.

La mousse Mizuno Energy apporte à la chaussure à la fois souplesse et réactivité. Les performances des sportifs sont, de ce fait, améliorées grâce à un meilleur rendement de leur énergie.

De plus, couplée aux autres mousses citées ci-dessus, la semelle intermédiaire a réellement vocation à accroître la sensation de confort.

En effet, les mousses présentes à des endroits stratégiques permettent à la fois de dynamiser la foulée et d’absorber les chocs pour notre plus grand plaisir.

Flexibilité et résistance

Concernant la semelle extérieure, Mizuno reste dans la continuité des modèles précédents en conservant le caoutchouc X-10.

Il faut dire que ce caoutchouc carbone de haute densité a déjà fait ses preuves, en garantissant à la fois une grande résistance à l’abrasion et une traction améliorée.

wave sky 4

On retrouve également sur la Wave Sky 4, le Smoothride. Ce dernier est un concept d’accompagnement de la foulée. Il a vocation à augmenter la flexibilité et à atténuer les vibrations. En outre, cette technologie permet de fluidifier le déroulé du pied.

wave sky 4

La Wave Sky 4 vous colle aux pieds

Mizuno a retravaillé l’empeigne sur la Wave Sky 4. La tige AeroHug épouse les contours du pied afin de l’envelopper délicatement, offrant ainsi un maintien fiable.

Cette évolution associée à la technologie Dynamotion Fit et au renfort médio-pied permettent à la chaussure de suivre parfaitement le mouvement du pied.

Concernant la respirabilité de la chaussure, le Airmesh ainsi que le procédé Mizuno Intercool assure fraîcheur et évacuation de l’humidité vers l’extérieur.

Mon avis sur la WAVE SKY 4

Au regard des caractéristiques de la Waze Sky 4, on constate rapidement que Mizuno a misé sur le tout confort. On peut dire, dès à présent, que le pari est plutôt réussi.

Le pied est parfaitement maintenu dans la chaussure sans être oppressé. On peut ainsi dérouler sa foulée sans appréhension.

Le mesh, quant à lui, laisse le pied respirer. Rien à dire, les premières impressions sont bonnes.

Enchaînant les petits bobos en cette fin d’année, j’ai particulièrement apprécié l’amorti de la Wave Sky 4. La semelle intermédiaire joue parfaitement son rôle en absorbant les chocs pour prolonger le plaisir. De plus, le col et la coque talonnière garantissent un confort et une stabilité supplémentaires.

La chaussure avec son drop de 10 mm (33mm au talon/23mm sur l’avant du pied) répond bien, lorsqu’on allonge la foulée malgré un léger manque de dynamisme. Une certitude la Wave Sky 4 est une routière, et ça ne fait pas l’ombre d’un doute. Mes petits écarts sur sentier ou chemin étaient certes agréables mais j’ai pu entrevoir les limites de l’accroche sur des terrains moins aseptisés.

Une ombre au tableau est tout de même à relever : le poids de la chaussure (340g annoncés). En effet, on reste sur un modèle relativement lourd. Le grammage un peu élevé a tendance à se faire ressentir lorsqu’on est à la recherche de secondes en moins sur son chrono.

wave sky 4

Conclusion

Pour conclure, je dirai qu’on est sur un modèle qui conviendra parfaitement aux coureurs à la foulée universelle désireux de faire de longues séances sans risque de blessure.

Les coureurs les plus lourds trouveront dans cette chaussure des garanties indéniables pour pratiquer leur passion sans crainte.

Les sportifs au gabarit plus frêle seront quant à eux peut-être un peu rebutés par le poids de ce modèle, cependant cela n’enlève rien au confort de cette Wave Sky 4.

Où se procurer la Wave Sky 4 ?

Sur le site i-Run.fr (Clic Photo)

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Janvier 2020

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Auteurs

  • Coureur, passionné de montagne, je suis toujours à la recherche d'un nouveau défi. La course à pied me permet à travers mes nombreux déplacements professionnels de découvrir toujours plus de villes et paysages. Arpentant aussi bien le bitume que les sentiers escarpés, j'aime sortir de ma zone de confort et m'essayer à toutes sortes de disciplines (marathon, trail, ultra-trail, randonnée, ascension).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *